28279937_2129288450641296_2306818442039319035_n

© Lionel Prado

Il y a un peu plus d'un an je découvrais le sublime court métrage réalisé par Lionel Prado "INTROSPECTION" pour lequel j'avais eu un immense coup de coeur ainsi que pour la BO crée par HOENIX (Cyril Giroud d'Argoud) que j'avais tout autant adoré et depuis c'est un artiste que j'écoute le plus régulièrement depuis un an. Pour commencer voici la biographie d'HOENIX

Originaire de Nice, je découvre la musique à travers la pratique d’instruments classiques, notamment celle du piano. La composition et la création sonore arrivent en 2005, en installant un logiciel par simple curiosité. Durant trois ans, j’étudie à l’Institut Supérieur des Techniques du Son.

Durant ces études, je construis l’entité HOENIX : « une énergie caractérisée par des sonorités sombres à la dimension spirituelle qui provient de l’Olympus Mons ». Je décide de produire un film à la suite d’une composition : « Introspection ». Mon amour pour la musique évolue. Il n’est plus question de passion ou de passe temps, mais d’un outil de communication qui n’a aucune frontière et qui permet de rassembler des communautés.

En 2016, je quitte le sud pour rejoindre la ville des lumières : Paris. Grâce au rayonnement mondial de la capitale, « Introspection » interagit jusqu’au berceau de l’industrie cinématographique : la Californie.

Je comprends que la clé de la réussite se trouve dans l’acharnement à travers le temps : ne jamais abandonner ! Qu’importe les épreuves, toujours avancer sans jamais rien lâcher. Ne rien laisser au hasard, structurer ses journées, pour optimiser son temps ! C’est à la suite de cet éveille, que nait le projet « Anagogie ».

Je constate un lien très fort entre l’art et le sport : une mentalité similaire avec le dépassement de soi à travers des projets ou des compétitions, toujours cette limite à repousser où l’ambition, la détermination, la persévérance cohabitent parfaitement."

A travers de chacune de ses compositions HOENIX a le talent de nous immerger totalement dans son univers, chaque morceau est un voyage unique, intense totalement dépaysant, très prenant à avoir la sensation de  se retrouver hors du temps : à chaque écoute de l'album "Introspection" ou du single dernièrement sorti "Incarnation" me procure un bien être intense mélangé à de la sérénité et de la positivité. J'ai deux titres préférés qui sont :

  • INTROSPECTION (Vocal)  avec une ambiance unique qui débute avec le souffle du vent et les braisent d'un feu qui crépitent puis la musique vient crescendo de plus en plus intensément le tout accompagné par la voix rassurante et paisible de Doryan racontant l'aventure de Lionel Prado au sein du Mercantour avec ce passage qui résonne en moi toujours aussi puissamment : "Perdu dans la condition, happé par la banalité... C'est face au grand miroir de la réalité, que la salvation pourra se déclencher... L'émancipation pour enfin se connaître... Au fond de l'esprit se cache une vérité, dont nous seuls possédons la clef, cet espoir accompli de vivre pour aimer. Je vous parle d'aimer la vie pour se réaliser, car toutes actions communes souvent banalisées, dessinent le futur sous forme de destinée, ce qui demeure en vous n'est que créativité. Sois toi-même, sois libre, avance avec vérité, sans illusion.
  • INCARNATION (qui est le morceau d'accompagnement lors de la navigation sur mon blog) : un titre qui débute avec le tintement et les sonorités d'un bol chantant (ou bol tibétain) avec un rythme musical qui me fait penser aux battements cardiaque, quelques bribes de chants tibétains masculins et des notes de trompettes tibétaine nous voici plongés au coeur de l'Himalaya, de la philosophie du bouddhisme et de la culture tibétaine parachevé par la sublime voix d'Anastassia Vanja  qui monte en puissance petit à petit pour arriver à une explosion vocale à 2'30 à te prendre aux tripes à en avoir des frissons dans la même intensité que Lisa Gerrard sur le titre "The Host Of Seraphim" !  Qualitativement, INCARNATION me rappelle la sublime BO de Bruno Coulais avec "Himalaya : l'enfance d'un chef", c'est au même niveau et ce morceau est une grosse claque ! Pour conclure, sachez qu'INCARNATION est issu du prochain film de Lionel Prado de ses deux périples, au Népal et au Ladakh, dans le cœur de l'Himalaya. (deux autres sublimes titres "Lighter" et "Wind of the Himalayas" sont à l'écoute sur le bandcamp)

Rares sont les artistes à m'apporter un côté réconfortant à l'écoute de leurs musiques, chansons mais HOENIX en fait définitivement parti et j'ai hâte d'écouter son prochain projet qui sera un Ep spirituel "Anagogie" qui devrait sortir d'ici cet été. Je vous laisse avec les deux Ep à écouter plus la musique d'INCARNATION accompagnée par de sublimes photos prise par Lionel Parado, enjoy !

 

 

 

21272623_1978056642431145_5390170201706322761_n

 

© Ludovic Delespierre