a4142534511_10

 

 

Nouvelle découverte musicale grâce à Equilibrium Music, il s'agit du groupe ARDITI formé en 2001 par Henry Möller(Puissance) et de Mårten Björkman (Algaion et Octinomos)nous venant de Suède. ARDITI est un groupe de musique Martial Neoclassical Industrial et dont le nom est inspiré des troupes d'élites italiennes de la première guerre mondiale!)

Avec l'album "Imposing Elitism" (sorti en septembre 2015) on entre dès la première seconde dans une atmosphère sombre, lourde avec une voix masculine qui semble venir d'un passé un   lointain, revenant d'outre tombe, dans un vieux microphone renforcée par des percussions martiales et accompagnée d'une orchestration très imposante. Le tout donnant l'impression de grandeur, de puissance que rien ne peut arrêter. 

Musicalement, c'est assez épuré à savoir utilisations de napes de synthés, percussions, caisses claires et tambours martiaux. L'ensemble est vraiment magnifique, tantôt troublant, tantôt envoûtant, l'ambiance est plutôt froide et oppréssante, mais on ne peut rester insensible à ce genre de musique. J'ai une grosse préférence pour deux morceaux : le premier est "Templets Heliga Härd" avec une intro quelque peu apocalyptique avec une voix dont a vraiment l'impression qu'elle nous vient du passé et bout de quelques secondes on entend l'orchestre qui se met en route tout à bord au loin, puis arrivant de façon rapide et imposante, écrasante, conquérante en mode fanfare folklorique avec un choeur de voix féminines éthérée, puis se concluant avec le retour de cette voix mystérieuse du passé avec cette fois au loin le choeur féminin. Le second morceau est "Dawn of New Mythos" un morceau très Zimmerien de part son orchestration, sa puissance, une rythmique imposante mais avec un choeur masculin cette fois, ce morceau collerait parfaitement à la BO de The Dark Knight même si "Dawn of New Mythos" a un côté plus sombre je trouve. Bref, avec ces deux morceaux sont tout simplement énorme et restent facilement en tête, un régal auditif à chaque écoute.

Vocalement "Imposing Elitism" est basé sur cette voix mystérieuse parlant dans un microphone, tantôt de façon claire, tantôt de façon "voilée", fantômatique, c'est la première fois que j'entends ce genre de voix dans un album, c'est au prime abord assez surprenant et ensuite je pense que c'est soit on aime soit on n'aime pas mais je ne pense pas que l'on puisse se situer entre les deux car cette voix parlée est particulière. Les choeurs (même s'ils ne sont pas présents sur l'ensemble de l'album) sont sublimes, toujours légèrement en retrait par rapport aux instruments de façon lointaine et éthérée, l'effet est magnifique ainsi que très prenant.

Bref, "Imposing Elitism" d'ARDITI est une superbe album, un gros coup de coeur musical de cette fin d'année 2015. C'est un album ayant une ambiance très particulière mais que je considère dans la même veine que Der Blaue Reiter mais en moins apocalyptique. Si vous aimez les sonorités de tambours, caisses claires de façon très martiale, d'ambiance quelque peu militaire cet album est fait pour vous. 

Je vous laisse avec mes morceaux préférés, enjoy! (NB: je sais ce que furent les Arditis de la première guerre mondiale, des thèmes abordés par le groupe mais j'ai traité cet album de manière totalement apolitique, ne me focalisant que sur l'aspect musical et rien d'autre)

Site officiel d'ARDITI : http://www.arditi.tk

Page facebook officielle : http://www.facebook.com/arditiofficial

Pour vous procurer "Imposing Elitism" : http://www.equilibriummusic.com/