vanitas_cd_large

 

Honte à moi!!! Je me suis apperçu que je n'avais pas fait une chronique sur l'album de My Friend Skeleton : Vanitas!!!! Quel manque de sérieux, ce n'est plus ce que c'était! Bref, passons et attaquons les choses sérieuses!

Vanitas est le premier album Postapocalyptic Megalomania Punk du groupe allemand, un double album pour être précis sorti en avril 2010. Le premier album qui est "Hinter der Maske Schönheit der" (Derrière le masque de beauté) orienté dans une ambiance obscure, mélancolique et mystérieuse. Le second album ""Lauert der Tod" (Si la mort guette) est orienté dans un style électro et indus. Les morceaux sont tantôt en allemand, tantôt en anglais avec des touches de français qui ne gâchent en rien la beauté de l'album et des chansons. A noter que le premier album est réalisé par My Friend Skeleton mais que le second est réalisé par leur alter ego My Skeleton Friend.

Le début du premier voyage commence avec l'intro très prenante "The Nightmare  Within" avec le déclenchement d'un vieux parlophone d'où une voix semblant venir d'une lointaine époque chante une mélodie (que l'on retrouve plus tard dans l'album) puis arrivent en même temps des murmures, des sonorités robotiques puis la musique qui rententie au loin montant crescendo tel une ambiance de film d'horreur et s'imposer pour nous plonger totalement au sein du cauchemard (idéal pour Halloween ^^). Puis vient "The Dead One" un super morceau doux et mélancolique dont le rythme de fond me fait penser à un battement cardiaque, la voix de Violetta nous envoûte complètement qui est renforcée par celle d'Amaya lors du refrain. Ensuite le premier morceau "dansant" de l'album qui est "Black Widow" morceau percutant avec ses passages d'orgue symphonique l'ensemble est parfait! Le morceau suivant "Charonpenny" où la pureté et la douceur de la voix d'Amaya sont parfaites, on est littéralement transporté ailleurs. L'enchainement se fait avec "Funeral Of a Broken Doll (Her version)" single de l'album très poignant racontant le drame et le funeste destin d'une jeune fille, la voix de Kay Ozz en français rend très bien, la tristesse et la mélancolie sont à leur comble sur ce morceau et on a des frissons quand Amaya chante "I hear your calling and I have no fear". La chanson suivant "Alice" ne laisse pas insensible non plus, très mélodique et triste à la fois. Le duo Amaya et Kay Ozz est somptueux et le mélange de celles d'Amaya et Violetta rendent très bien. S'ensuit le magnifique "Requiem" interprété en latin par Kay Ozz accompagné par un clavecin on se croit en pleine cérémonie d'incantation pour réveiller morts et démons en tout genre. Le voyage se poursuit avec "Schwester im Spiegel" avec un côté  baroque très sympa racontant une histoire de deux soeurs. Retour du mélancolique et poignant aveec le morceau "Caroline" très onirique et orchestrale qui accompagne à la perfection la douceur de la voix d'Amaya. Ce morceau me fait penser par moment à une berceuse. L'album s'achève par "Spinning dream" avec un nouveau duo Amaya-Kay Ozz en première partie totalement en osmose et une seconde partie instrumentale avec les voix de chaque membre du groupe qui prononce des phrases en allemand, en anglais, en français et même en japonnais. 

 

 

 

 

Le second voyage nous emmène dans une direction totalement opposée et raconte l'histoire en six parties (Roboterblut) d'un robot. L'ensemble est musicalement électronique, mélodique et varié. Ainsi "Roboterblut Ouverture" est certes teinté de sonorité électro mais avec des influences orientales qui me font penser à quelques morceaux de Lorenna Mckennitt l'ensemble est très bien réalisé. "Roboterblut Act I" est intégralement parlé par Kay Ozz commençant à raconter l'histoire de ce robot sur fond musical futuriste et indus. "Roboterblut Act II" est le premier morceau très dansant de ce second album avec la voix de Kay Ozz et le rythme qui montent  en puissance tout au long de la chanson. Puis vient "Roboterblut Act III" avec une intro d'un peu plus d'une minute avec Kay Ozz qui continue de raconter l'histoire avec Amaya et les voix robotisées avant que la musique parte en puissance avec les guitares qui claquent accompagnés d'une batterie totalement survoletée enflammant le morceau qui est mon préféré de l'album. L'histoire se poursuit avec "Roboterblut Act IV" avec cette fois des sonorités celtes et moyen-âgeuse électronique qui s'accordent très bien au morceau et à l'album avant de conclure par "Roboterblut Act V" plus ambiant et mélancolique. Ensuite c'est le morceau "Funeral Of a Broken Doll (His version) version EBM qui s'enchaîne par le délirant "Fassadenbaustelle" toujours interprété par Kay Ozz avec sa propre version du Joker!! "Ochita Tenshi" seul morceau chanté par Amaya tantôt en anglais tantôt en japonnais, très mélodique et dansant. "Chérie" une belle histoire d'amour qui commence par un teintement d'une cloche accompagné par un orgue symphonique présent tout au long du morceau avec la  voix grave de Kay Ozz qui nous envoûte totalement. Puis le voyage s'achève avec le mélancolique et émouvant "Missed Calls" qui est l'histoire d'une personne perdant une autre, racontée de façon originale par Amaya qui conclue de manière parfaite cet excellent "Vanitas". 

Site officiel du groupe : http://www.my-friend-skeleton.com

Page facebook officiel : http://www.facebook.com/MFSkeleton?fref=ts

Et pour écouter l'intégralité de "Vanitas" c'est par ici

 

 

 

523107_10151068956337459_1414899134_n