Aux notes enchantées

16 mai 2019

RÁN -BLODBYLGJE

Blodbylgje

Bonjour tout le monde ! Après plusieurs mois d'absence pour raison professionnelle, manque de montivation et d'envie de poursuivre mon blog me voici de retour afin de vous parler de mon gros coup de coeur musical qui dure depuis sa sortie en décembre dernier : le dernier single de RÁN "BLODBYLGJE". Avant de débuter voici une petite présentation :

 RÁN est un projet musical de Kati  Rán (ex LEAF) crée en 2010, qui interprète une musique folklorique nordique enracinée dans l'histoire scandinave, utilisant des textes poétiques et historiques, ainsi qu'une instrumentation moderne et historique. RÁN a pour objectif de rétablir les liens entre les personnes et la nature et leurs racines. RÁN joue avec des instruments historiques tels que le nyckelharpa, le hammered dulcimer, la lyre de Kravik, du Kantele (instrument à cordes pincées traditionnel de Finlande) entre autre

Il y a des morceaux qui dès la première écoute, les premières secondes te transpercent en plein coeur et touchent au plus profond de ton âme et "BLODBYLGJE" en fait partie. Clairement. Avant toute chose, sachez qu'en débutant l'écoute de ce titre, vous vous préparez à un voyage musical d'un quart d'heure (15'22 pour être précis) mettant en vedette la voix du mondialement célèbre leader de Gaahls Wyrd, Gaahl, qui prend les environs riches en métaphores de l'océan à la fois comme guide thématique et sonore. A la fois inquiet et méditatif, trouvant ses traces dans des flots et flux aussi glaciaux qu'incessants, il est lé aux rythmes de l'ancien Edda et à l'essence énigmatique de son guide spirituel Blóðughadda - l'une des neuf dilles personnifiant la mer d'Ægir et Rán, censée représenter la crête rouge des "cheveux ensanglantés" des vagues *.

"BLODBYLGJE" nous saisi d'entrée de jeu par une ambiance venteuse mêlée aux craquements d'un orage et de la voix Ghaal (dont c'est un plaisir de retrouver) avec une sorte de d'écho guttural lointain se rapprochant petit à petit jusqu'à devenir une sorte de chant chamanique, donnant l'impulsion à Kati d'interpréter le premier couplet. Les voix des deux artistes se rejoingnent harmonieusement sur le deuxième couplet jusqu'au troisième couplet avec Kati à nouveau seule narrative quelques instant jusqu'à l'amorce du refrain efficace et reste facilement en tête.

47434086_124634391888327_8635719548055378196_n


Une pause s'ensuit où nous sommes plongés dans l'ambiance d'un bâteau naviguant en mer dont le bois craque puis le chant baryton de 
Ghaal revient seul, dont la voix est toujours aussi envoûtante et prenante sur ce genre de titre. Ensuite Kati reprend la main et je trouve que sur cette seconde partie du titre on entre dans une ambiance quelque peu mystique renforcée par la superposition de voix de Kati tantôt aiguës presque éthérée tantôt grave et toujours en symbiose avec celle de Ghaal . Puis pour la seconde dernière fois Kati entame le refrain et à la différence de la première fois où elle chantait a capella, apparaît un rythme de percussion et le morceau s'achève de façon magistrale avec Ghaal. 

"BLODBYLGJE" est donc un morceau coup de cœur pour moi et ce dès sa première écoute. C'est un magnifique voyage musical que nous offrent Kati Rán et Ghaal totalement dépaysant, envoûtant et qui nous saisi au plus profond de soi. 

* Merci à Sandra C. pour la traduction

Je vous laisse avec la vidéo du morceau ainsi que les paroles juste après, enjoy ! 

 

No vender eg meg til dei alle 
Kvifor hev du vekt meg 
Kvifor må eg syngja
 
Kvifor vaknar no eg 
Eg hev vakna no, eg 

Havet skal verta styrt 
av heiderlege farande 
Ei gåve for ei gåve 
Den druknar ei 
som hengjast skal 
Nettet er no vove
 
og lønene ofrast
 
Kysten skal rauda landet 
Det er fælsleg no å sjå
 
den raude skya mørknar vatne 
Hava er farga med mannablod 
Og døtrene kvad sin song 


Blodregn frå ein skya himmel 
på ei frodande bylgje 
mannvale har vorte vove 
stormdøtrene kryssar ho 
med skarlaksraud tøy 
Blodbylgje stig no 
Svelg alt til ingenting 
Blodbylgje stig no 

Skipa knusar, årene flisast 
Sjøen svelgjer, slangen slyngjer 
Lat oss heva Blodbylgja no 

La oss ri Hrönn kvelv 
La oss ri Hefring hevar 
La oss ri Bylgja bærer 
La oss ri Blóðughadda blør 
La oss ri Dúfa dundrar 
La oss ri Dröfn druknar 
La oss ri Kólga kalt og klår 
La oss ri Himinglæva lyner no 

Høgt over, djupt under Unn skummar 
Høgt over, djupt under Rán rører 
Høgt over, djupt under Rán rører 

Vi song gode sigersongar 
for alle galne kvinner
 
eit kamprop
Hyll vår song! 
Lat den som lyttar på vår blodsong 
Læra han vel og fortelja han til ingen annan 


08 décembre 2018

Sortie de 2 singles pour Noël Matteï issus de "L’Écho Des Liens Enfuis"

47432145_343832006420012_4944206947738976256_n

noel-mattei-tu-ne-m-aimes-pas-de-trop-m-aimer

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En cette fin d'année, Noël Matteï nous offre la sortie d'un single "A bout pas au bout" et d'un maxi single "Tu Ne M'Aimes Pas De Trop M'Aimer" issus de l'album "L’Écho Des Liens Enfuis" qui sont tous les deux accompagnés de très beaux clips. Je dois dire que j'ai été ravi de la sortie de ces deux clips et remixs car elles font parties de mes chansons préférées de l'album de Noël

Le clip d'"A bout pas au bout" est très poétique et colle parfaitement à l'univers de Noël avec une superbe chorégraphie d'un couple de danseurs (Emmanuelle Faure et Benjamin Thomas) cristallisant parfaitement le sens de la chanson lui donnant une dimension plus forte, plus puissante avec le jeu de danse de couple oscillant entre amour puissant et la solitude de chacun malgré tout et l'effet d'être à bout. Pour ma part, c'est l'un des plus beaux titres de l'album, le duo entre Manu (ex chanteuse de Dolly)  et Noël est tout simplement parfait, on ressent la totale alchimie entre ces deux artistes , deux voix douces et envoûtantes nous saisissant au plus profond de nous le tout renforcé par un magnifique accompagnement piano donnant un résultat très émouvant et bouleversant.

 

Le second clip qui est donc "Tu ne m'aimes pas de trop m'aimer"dont le morceau est rock, très efficace restant en tête dès la première écoute et qui évoque l'amour fusionnel entre deux personnes. Le clip est filmé en live en studio par Sinh Vu Do et mélange des parties de vie et de partage entre les musiciens qui accompagnent Noël dans ses aventures musicales. C'est l'occasion de revoir Louka Luan-Rose assurant les choeurs et qui malgré son jeune âge dégage beaucoup de prestance et un certain charisme qui attendrira les plus grands mais également les plus petits. On y retrouve aussi Anne Rasquin l'ancienne guitariste d'Oxygen dont la présence m'a fait plaisir :) . Le clip s'achève sur un très bel hommage de Louka et Noël a un ami très proche disparu récemment. 


Les deux singles contiennent également une carte blanche-remix que Noël Matteï a laissé à des artistes indés dont il aime l'univers à savoir :  WayneFergusHenri Graetz, Xavier Gazon, Vinaya, Projet Sorbonne et Manu. Habituellement j'ai du mal avec les remixs mais ceux-là passent parfaitement bien, j'ai eu une grosse préférence pour les remixs de :
- Wayne dont j'ai trouvé la version de "Tu ne m'aimes pas de trop m'aimer" très originale et "décalée" je n'en dis pas trop afin de vous laisser la surprise de découvrir

- Projet Sorbonne du même titre que j'ai trouvé vraiment top et fun 

- Manu aux styles totalement différents que ce soit sur "A bout, pas au bout" et "Tu ne m'aimes pas de trop m'aimer" puisqu'elle a remixé le second et arrangé / réalisé le premier dans sa version originale

Bref, deux très beaux singles pour cette fin d'année qui donnent envie de se plonger à nouveau dans "L’Écho Des Liens Enfuis" ou de le découvrir si ce n'est pas encore fait ! 

 

47316063_1786579818135085_304151064003739648_n

 

17 mars 2018

Artiste coup de coeur : HOENIX

28279937_2129288450641296_2306818442039319035_n

© Lionel Prado

Il y a un peu plus d'un an je découvrais le sublime court métrage réalisé par Lionel Prado "INTROSPECTION" pour lequel j'avais eu un immense coup de coeur ainsi que pour la BO crée par HOENIX (Cyril Giroud d'Argoud) que j'avais tout autant adoré et depuis c'est un artiste que j'écoute le plus régulièrement depuis un an. Pour commencer voici la biographie d'HOENIX

Originaire de Nice, je découvre la musique à travers la pratique d’instruments classiques, notamment celle du piano. La composition et la création sonore arrivent en 2005, en installant un logiciel par simple curiosité. Durant trois ans, j’étudie à l’Institut Supérieur des Techniques du Son.

Durant ces études, je construis l’entité HOENIX : « une énergie caractérisée par des sonorités sombres à la dimension spirituelle qui provient de l’Olympus Mons ». Je décide de produire un film à la suite d’une composition : « Introspection ». Mon amour pour la musique évolue. Il n’est plus question de passion ou de passe temps, mais d’un outil de communication qui n’a aucune frontière et qui permet de rassembler des communautés.

En 2016, je quitte le sud pour rejoindre la ville des lumières : Paris. Grâce au rayonnement mondial de la capitale, « Introspection » interagit jusqu’au berceau de l’industrie cinématographique : la Californie.

Je comprends que la clé de la réussite se trouve dans l’acharnement à travers le temps : ne jamais abandonner ! Qu’importe les épreuves, toujours avancer sans jamais rien lâcher. Ne rien laisser au hasard, structurer ses journées, pour optimiser son temps ! C’est à la suite de cet éveille, que nait le projet « Anagogie ».

Je constate un lien très fort entre l’art et le sport : une mentalité similaire avec le dépassement de soi à travers des projets ou des compétitions, toujours cette limite à repousser où l’ambition, la détermination, la persévérance cohabitent parfaitement."

A travers de chacune de ses compositions HOENIX a le talent de nous immerger totalement dans son univers, chaque morceau est un voyage unique, intense totalement dépaysant, très prenant à avoir la sensation de  se retrouver hors du temps : à chaque écoute de l'album "Introspection" ou du single dernièrement sorti "Incarnation" me procure un bien être intense mélangé à de la sérénité et de la positivité. J'ai deux titres préférés qui sont :

  • INTROSPECTION (Vocal)  avec une ambiance unique qui débute avec le souffle du vent et les braisent d'un feu qui crépitent puis la musique vient crescendo de plus en plus intensément le tout accompagné par la voix rassurante et paisible de Doryan racontant l'aventure de Lionel Prado au sein du Mercantour avec ce passage qui résonne en moi toujours aussi puissamment : "Perdu dans la condition, happé par la banalité... C'est face au grand miroir de la réalité, que la salvation pourra se déclencher... L'émancipation pour enfin se connaître... Au fond de l'esprit se cache une vérité, dont nous seuls possédons la clef, cet espoir accompli de vivre pour aimer. Je vous parle d'aimer la vie pour se réaliser, car toutes actions communes souvent banalisées, dessinent le futur sous forme de destinée, ce qui demeure en vous n'est que créativité. Sois toi-même, sois libre, avance avec vérité, sans illusion.
  • INCARNATION (qui est le morceau d'accompagnement lors de la navigation sur mon blog) : un titre qui débute avec le tintement et les sonorités d'un bol chantant (ou bol tibétain) avec un rythme musical qui me fait penser aux battements cardiaque, quelques bribes de chants tibétains masculins et des notes de trompettes tibétaine nous voici plongés au coeur de l'Himalaya, de la philosophie du bouddhisme et de la culture tibétaine parachevé par la sublime voix d'Anastassia Vanja  qui monte en puissance petit à petit pour arriver à une explosion vocale à 2'30 à te prendre aux tripes à en avoir des frissons dans la même intensité que Lisa Gerrard sur le titre "The Host Of Seraphim" !  Qualitativement, INCARNATION me rappelle la sublime BO de Bruno Coulais avec "Himalaya : l'enfance d'un chef", c'est au même niveau et ce morceau est une grosse claque ! Pour conclure, sachez qu'INCARNATION est issu du prochain film de Lionel Prado de ses deux périples, au Népal et au Ladakh, dans le cœur de l'Himalaya. (deux autres sublimes titres "Lighter" et "Wind of the Himalayas" sont à l'écoute sur le bandcamp)

Rares sont les artistes à m'apporter un côté réconfortant à l'écoute de leurs musiques, chansons mais HOENIX en fait définitivement parti et j'ai hâte d'écouter son prochain projet qui sera un Ep spirituel "Anagogie" qui devrait sortir d'ici cet été. Je vous laisse avec les deux Ep à écouter plus la musique d'INCARNATION accompagnée par de sublimes photos prise par Lionel Parado, enjoy !

 

 

 

21272623_1978056642431145_5390170201706322761_n

 

© Ludovic Delespierre

Posté par bibouille06 à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

04 mars 2018

Découverte coup de coeur : Swan Ink

22853067_1831644550459905_1599050780750199601_n

Grosse découverte et gros coup de coeur pour Swan Ink que j'ai découvert grâce à une amie sur Facebook postant une vidéo live. Swan Ink est un excellent duo féminin français originaire de Marseille, composé de :

25158075_1509234122495950_7372322373477898149_n

Zenia Church : Voix/Claviers Crédit photo ©TOINE. PHOTOCOMPULSIF

23472393_547698765570696_3195335499079812087_n

Marine Soleil : Guitare/Synthé/Machines  Crédit photo ©TOINE. PHOTOCOMPULSIF

 

 à tendance électro-rock "teinté de sonorités cold-wave ainsi que des textures indus inspirés d'Ez3kiel, John Carpenter, Nine Inch Nails, The Do, Austra, Depeche Mode..."

Musicalement c'est top : énergique et puissant à la fois l'Ep "Going Deeper" composé de six titres, n'a presque pas de temps mort, tout s'enchaîne rapidement ! Les rythmes sont percutants, les synthés et guitares saturés sont en parfaites osmoses (The Seeker est mon titre préféré) avec des lignes de basses lourdes à souhait. Certaines compos (Shit it Out et The Horror We Do en particulier) vidéos live m'ont évoqué le groupe IAMX : la même énergie scénique et musicale qui déchire grave !

Vocalement Zenia nous offre une particularité tout au long de "Going Deeper" à savoir de base, un chant rock mais également des parties hip-hop ainsi que de chants lyriques comme sur l'excellent "Horror We Do" ! Cette variété est surprenante au premier abord mais rend super bien, de façon habile et ne dénature en rien l'excellente qualité de cet Ep!  "Les 6 titres énergiques abordent les thématiques de l’existence humaine et ses interrogations…L’identité, la création, la domination de l’homme sur l’animal, la folie…Autant de thèmes évoqués et racontés avec poésie à travers des textes métaphoriques dont elles sont les auteures"

Bref, Swan Ink est ma première découverte coup de coeur électro-rock de cette année 2018 avec "Going Deeper" un premier Ep parfaitement maîtrisé, original et se démarque beaucoup de ce que l'on a l'habitude d'entendre habituellement ! A découvrir urgemment pour les amateurs du genre !

Site officiel : http://www.swaninkofficial.com/

Facebook officiel : http://www.facebook.com/swaninkband/

  

 

 

 

 Vous pouvez aller voir Swan Ink sur les dates suivantes :

28336970_1881136872177339_5084074518528797297_o

24991062_1847633862194307_287452812938996353_n

19 février 2018

News Toybloïd

27658095_10156127008392661_7053040163163634416_n

 

Toybloïd revient cette année avec un nouveau titre "RCK N RLL" qui dépote grave, donnant envie de sauter dans tous les sens, avec un son bien lourd et fait sentir que le groupe est passé à un niveau supérieur côté qualité et encore plus mature. Le second album intitulé "MODERN LOVE" est écrit mais ils ont  besoin de vous pour le financer via la plateforme Ulule et pour les aider c'est ici http://fr.ulule.com/toybloid/ , pas mal de contreparties bien sympas sont proposé par Toybloïd dès 10€ seulement ;) N'hésitez pas à participer, vous ne le regretterez pas et quoi de mieux que d'aider les groupes que l'on aime à réaliser leurs créations ? Perso, ça fait déjà 10 ans que je les suis et ils ont toujours été au top ! 

Je vous laisse avec le clip de "RCK N RLL", enjoy ! 

Site officiel : http://toybloid.tumblr.com/

Facebook  officiel : http://www.facebook.com/toybloid/

Twitter officiel : http://twitter.com/toybloid

Instagram officiel : http://www.instagram.com/toybloid/

Chaîne Youtube officielle : http://www.youtube.com/user/WeAreToybloid

 

27710186_10156126846437661_1808709356226375656_o

Photo par Eva. evartistic.tumblr.com

Posté par bibouille06 à 22:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,