Aux notes enchantées

01 septembre 2017

Chronique Cesair : Omphalos

19656968_1782771945083853_8957987894789418941_n

 

Neuf mois après ma découverte coup de coeur du premier album de Cesair "Dies, Nox & Omnia" (qui était sorti en 2015), le groupe revient avec leur second album Omphalos paru en ce jour du 1er septembre 2017 et dont voici une explication du nom Omphalos issue du livret du CD : 

"Rappelez - vous, il y avait un temps avant nous. Dans ce vieux monde, un sentiment d'appartenance et le sentiment de l' unité nous a tenus ensemble par la tempête et les inondations. 
Rappelez - vous, il y avait un endroit; un centre dans les cycles de la vie, un portail sur la terre intérieure. Marqué avec des monuments de pierre, ces lieux se sont alignés avec le chemin vers les étoiles. 
Rappelez - vous, il y avait un nom au début: 
Omphale, le nombril de la terre, un symbole qui dépasse le temps, l'espace, la culture et les croyances de l'homme"

Alors qu'en est-il de ce second opus de Cesair ? Eh bien, c'est un nouveau coup de coeur  pour ma part, une merveille musicale et poétique !
Même si la magnifique pochette de l'album  est dans des tons froids, musicalement il en est tout autre, l'ambiance générale est joyeuse, dansante et festive bien plus que ne l'était Dies, Nox & Omnia !
Pas de prologue cette fois, nous entrons dans le vif du sujet avec Erda qui est un morceau très mélodique et dynamique avec la présence de guimbarde, de bodrhan, guitare et violon ! En parlant de violon, je trouve que sa présence plus mise en avant est importante sur Omphalos et apporte cette dimension festive, dansante ou même de légèreté selon les passages que ce soit sur Erda, Bouddica, Chovihani, Ahes, Mardochaios ou sur le titre final Umbra. 
J'ai un gros coup de coeur pour le titre Runatal dont l'intro délicate et magique jouée au Hammered Dulcimer par Fieke (qui est un de mes instruments préférés) est mon intro préférée de l'album ! Sur ce morceau apparaît pour la première fois le Slideridoo joué par Luka Aubri (nouveau membre du groupe), associé aux parties guitares, violons et du Hammered dulcimer ce titre est de toute beauté de la première à la dernière note ! Je ne connaissais pas vraiment cet instrument mais je trouve qu'il est parfaitement utilisé par Cesair avec parcimonie. Sa présence est plus ou moins prononcée comme sur Bouddica, Chovihani, La Luna, Troll Kalla Mik entre autre ! 
Il y a deux autres morceaux qui, pour moi, se détachent pleinement de l'album, que je trouve percutants; tout d'abord l'excellent Troll Kalla Mik : le rythme est endiablé, tout les instruments sont déchaînés que ce soit  la batterie, le violon,  la guitare ou le Slideridoo qui apporte un côté grave avec son bourdement intense! Troll Kalla Mik doit être génial à vivre en live car pour moi c'est un titre taillé pour la scène !  Le second est Mardochaios qui fait la part belle à la batterie de Jan dès l'intro qui est accompagné de Sophie au violon et Luka et son fameux Slideridoo qui est un peu plus discret que sur Troll Kalla Mik ! Ce titre est d'une grande jouissance auditive et là encore, fait pour les lives ! 

Autre nouveauté côté instruments utilisé par Cesair c'est le piano joué par Faber Horbach (second nouveau membre du groupe) apportant de la douceur en glissant par exemple quelques notes cristallines sur The Ruin ou un peu plus graves sur Bouddica mais là où le piano se fait plus présent c'est sur la très belle chanson Ahes donnant un côté très poétique à ce morceau sur lequel je reviendrai plus tard !
En tout cas, Omphalos est un superbe voyage musical avec diverses influences que ce soit celtiques, nordiques, orientale avec un côté mystique en particulier sur Surya Mantras qui est un titre pleinement envoûtant malgré le fait qu'il soit court ! Niveau qualité et créativité musicale on oscille entre Azam Ali et Loreena McKenitt, bref un régal infini et absolu !

Côté vocal, que dire ? C'est toujours aussi parfait, Monique fait des merveilles, toujours aussi à l'aise avec les différents dialectes qu'elle utilise pour chanter, nous offrant diverses émotions tout au long de l'album ! Elle possède une voix envoûtante, bienveillante et rassurante, douce et chaude à la fois, elle peut être sacrément endiablée, j'ai eu plusieurs passage où j'ai eu des frissons où sa voix atteint un niveau de beauté, de pureté, que ce soit sur le final d'Erda : Erda, haimo il m'est impossible de rester insensible tout comme sur Runatal ou La Luna ! Sa voix est parfaitement renforcée par les choeurs de Sophie, toutes deux sont en parfaite osmose ! Thomas n'est pas en reste non plus, en particulier sur Troll Kalla Mik chantant d'une voix grave et quelque peu menaçante en vieux norrois, offrant de beaux échanges avec Monique, tout en rendant le morceau explosif ! 
Je tenais à mettre le titre Ahes à part, car étant d'origine bretonne c'est un morceau qui m'a particulièrement plu ! Ahes (également appelé Dahud ou Dahut) nous conte la légende finistérienne de cette princesse de la ville d'Ys reponsable de l'engloutissement de la Cité pour avoir un amant hors mariage (selon les versions, il s'agissait du Diable ou un de ses envoyés) !  Le groupe a modifié l’histoire pour nous conter l’amour de la princesse et d’un esprit de la mer la courtisant à sa fenêtre tous les soirs, lui conjurant de le laisser entrer. Comme la mère d'Ahes était autrefois venue d'Ys du Royaume de Neptune, la connexion profonde entre leurs deux âmes a conduit Ahes à inviter son amant, permettant à la mer d'inonder la ville !
Ce titre, (qui est de toute beauté) est le premier duo avec une personne hors du groupe à savoir Stephan Groth, membre de Faun et de Folk Noir ! Sa douce voix claire et posée se marie parfaitement à celle de Monique afin de nous conter cette légende quelque peu tragique.

Les textes d'Omphalos, sont soit écrits par Monique, soit issus d'anciens poèmes ou de textes traditionnels. Ils nous content diverses légendes et histoires nordiques  (Runatal, Troll Kalla Mik), celtiques (Ahes, Boudicca), orientales (Umbra) et tant d'autres mais je ne vais pas tout vous dévoiler car il faut garder le plaisir de la découverte dès la première écoute de l'album ! En tout cas, j'ai pris beaucoup de plaisir à lire les textes ainsi que les notes explicatives de Cesair, j'ai pu faire pas mal de découvertes ou en apprendre davantage sur certaines légendes dont j'avais entendu parler ainsi que certains personnages ! 

En bref, Omphalos est un excellent album, un coup de coeur comme je l'ai dis au départ de cette chronique ! J'ai pris beaucoup de plaisir à son écoute, les pistes s'enchaînent à la perfection, offrant une très belle continuité tout au long de voyage musical totalement dépaysant. On ne demande qu'à y retourner à la fin de l'album ! Je vous laisse avec l'intégralité de l'album car il est très difficile pour ma part de faire un choix de titres préférés, enjoy !

 Site officiel : http://www.cesair.nl

Page Facebook officielle : http://www.facebook.com/cesairmusic/

Twitter officiel :  http://twitter.com/cesairmusic

 

17504550_1680296218664760_4622297507936430496_o


05 août 2017

Découverte du jour : Byrdi

1025334_460330917394077_1702973919_o

 Nouvelle découverte du jour totalement grâce aux suggestion de Spotify, il s'agit de Birdy qui est un duo norvégien qui se composant de

nash-rothanburg

Nash Rothanburg : Voix, Guimbarde, Percussions et Textes

13626640_10157205600660284_639852925918626326_n

Andreas Paulsen : Guitares, Voix, Batterie et Percussions

Byrdi est la traduction de fardeau (burden en anglais) mais pas dans le sens négatif du terme comme nous avons l'habitude de l'employer mais dans l'aspect culturel ! En effet, selon Nash c'est notre fardeau à porter pendant que nous nous éclairons avec l'esprit personnel des anciennes pensées des Norvégiens. C'est notre voie donnée - l'aspect personnel et introspectif de notre patrimoine.

Petite précision avant toute chose, la chronique est basée uniquement sur  l'album Ansur : Urkraft !

41750


Musicalement Byrdi nous offre de très beaux morceaux majoritairement calme, offrant une sérénité à leur écoute et un voyage en Norvège totalement dépaysant. Le duo nous immerge avec brio dans leur univers à la découverte de leur culture nordique en utilisant la guitare acoustique principalement mais également la guimbarde, le tambour sur cadre ou encore le Nickelharpa joué par Mathias Gyllengahm sur deux morceaux : Den Kvasse Nut et Ren ! Les rythmes sont globalement lents donnant une atmosphère hypnotisante et facsinante, hormis sur le titre Ansur plutôt festif et qui est clairement mon titre préféré de l'album, l'harmonie des voix, avec la musique atteint le summum de la perfection sur ce morceau ! 

Le tout est parfaitement renforcé et sublimé par les voix de Nash et Andreas qui sont toutes les deux en parfaites harmonies. Deux voix puissantes claires et profondes en même temps, avec un côté chamanique comme si nous assistions à un rituel sur le morceau "Celebrata" par exemple ! Sur certains morceaux, une voix féminine en la personne de Tove Brovold Vasaanen apporte une touche de douceur au nveau des choeurs avec sa sublime voix éthérée et elle chante sur une bonne partie du dernier morceau Lite Vet Mennesket, qui le rend vraiment magnifique !

D'autres morceaux m'évoquent Wardruna au niveau des intonnations qui ressemblent quelque peu à  Einar Selvik comme sur "Graanande Ymir" mais on est loin d'un copier coller ou d'une fade imitation bien au contraire, l'esprit authentique et sincère est tout aussi présent !  Tous les textes sont écrits par Nash et Andreas en norvégien et qui sont le fruits de leur de leurs voyages personnels, les paroles traitent de la contemplation de soi autour de leur héritage scandinave et de leur manière de se développer en apportant quelques une des anciennes façons de penser dans la société d'aujourd'hui qui est devenue dingue et qui semble irréparable. 

Bref, Byrdi est une superbe découverte pour moi que je recommande vivement car malgré sa courte durée (46 min), le voyage musical vaut vraiment le détour, on ressent bien l'ancien esprit de la culture nordique et norvégienne, à chaque fin d'Ansur : Urkraft je me sens bien et serein. Je vous laisse avec certains morceau préféré, enjoy !

Page Facebook officielle : http://www.facebook.com/byrdinorway/

 

20401071_1420563201370839_1836181632_n

 

 

19942625_1261978620577338_3405467233484934010_o (1)

21 juillet 2017

Goodbye Mr Bennington

20155614_10155459196886788_2807902371552461684_n

 

 

J'ai quelque peu hésité avant de faire ce petit billet suite au décès de Chester Bennington car j'ai toujours l'impression en faisant ça,  de passer pour l'opportuniste qui veut faire comme tout le monde à avoir été ultra fan du dit artiste décédé ! Mais si je ne le fais pas ce serait comme si je renias une part de moi à savoir ma fin d'adolescence et mon début de vie de jeune adulte. J'ai découvert Linkin Park en 2001 grâce à une de mes ex qui était ultra fan et j'ai immédiatement adoré la voix de Chester pleine de puissance et de punch sur l'album Hybrid Theory et ensuite sur Meteora ! Ecouter LP me permettait de me défouler et me calmer à l'époque ! J'ai découvert ensuite le groupe en live via le DVD Live In Texas et je me souviens d'avoir été grandement impressionné par la prestance de Chester ainsi que le reste du groupe, d'envoyer du lourd ! Par la suite j'ai plus ou moins lâché le groupe de part déception au niveau des albums qu'ils faisaient et puis le fait que ces dernières années, ce n'était plus trop mon style musical même si j'avais bien apprécié The Hunting Party .  

Bref, toujours est-il que même si je n'étais pas un gros fan, ça m'a foutu un petit coup l'annonce du suicide de Chester. Goodbye Mr Bennington et merci pour ce que vous avez apporté au monde de la musique ainsi qu'à vos millions de fans. Je vous laisse avec la playlist de mes titres préférés, enjoy ! 

 

19553881_10155377889491788_7669051843119415324_n

20121502_10155460157081788_2088657559463174719_o

Posté par bibouille06 à 22:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 juillet 2017

Extraits d'Omphalos le second album de Cesair

maxresdefault

 

Voici pour vous quatres extraits du prochain albums de Cesair "Omphalos", qui donnent un bel avant goût de ce nouvel opus dont la sortie est prévue au 1er septembre prochain mais si vous participez au Castelfest, vous pourrez vous le procurer le 4 août ! Même si les extraits sont courts, le style de Cesair est vraiment reconnaissable dès les premières notes et l'album s'annonce vraiment bien ! Je vous laisse savourer ces teasers, enjoy !

 

 

 

 

17621656_1675592682468447_7505309341149617069_o

09 juillet 2017

Nouveaux titres de Noël Matteï

No

Quelques infos concernant Noël Matteï dont son premier album solo devrait sortir prochainement et qui en attendant nous offre trois sublimes titres ! Trois titres inédits jamais publiés et enregistrés à lors des sessions du premier #EP en 2013 mais non retenus à l'époque (Sauf Amants Secrets qui n'était pas dans la version Electro Secret Version ) pour la tracklist définitive du disque à sa sortie. 

Ces trois très beaux titres inédits sont : "Les Amants Secrets", "Love Ghost" et "Je n'aime que toi" racontant trois histoires d'amour dont une qui est celle d'un père qu'il a pour sa fille, ensuite un homme tué par son amour voulant se venger et pour ceux qui connaissaient déjà Noël à l'époque de Madinka, nous avons la suite de l'histoire de Clément et Alicia qui avait débuté sur la chanson "Comme un Ministère" dans une très belle version électro. Ces trois chansons sont tops, efficaces et restent très facilement en tête, très mélodiques avec la voix de Noël toujours aussi sensuelle et envoûtante ! 

Sachez que vous pouvez retrouver sur la chaîne officiel de Noël Matteï (ici) , en plus de ces trois morceaux et des clips officiels, tous les titres originaux (+ leurs remixes) extraits des 2 EP : "EP" (2013) & "À Part" (2015), n'hésitez pas à vous abonner pour ne rien rater ! Je vous laisse savourer ces trois nouveaux titre de Noël, enjoy ! 

 Page Facebook officielle de Noël Matteï : http://www.facebook.com/noelmattei.info/